Moins de tabagisme passif dans l'Union européenne selon Bruxelles

22.02.2013 Attention : Cet article date de plus de 4 ans mais n'est pas forcément obsolète. Lisez-le avec précaution.
Selon un rapport publié par la Commission, la protection contre la fumée 
de tabac secondaire s’est considérablement améliorée dans
 l'Union. En 2012, 28 % des Européens y ont été exposés
 dans les débits de boissons. Ce chiffre est en forte baisse par rapport aux 46 % de 2009.

Le rapport repose sur des déclarations spontanées des vingt-sept états membres, dans le prolongement de la recommandation du Conseil adoptée en 2009 relative aux environnements sans tabac (2009/C 296/02) qui appelle les gouvernements à adopter et à appliquer des lois visant à pleinement protéger leurs citoyens contre l’exposition à la fumée de tabac dans les lieux publics fermés, les lieux de travail et les transports publics.


Contactez-nous